En 2019 nous nous sommes lancés dans le projet « Cyclo-Topo, 4500km d’Athènes à Tallinn ». L’objectif ? Référencer un itinéraire cyclable suivant l’EuroVelo 11. Ainsi nous avons voyagé de la Grèce à l’Estonie pendant l’été 2019, en suivant le parcours prévisionnel de l’EuroVelo 11. Cela nous a permis de publier une série de topos sur l’itinéraire, disponibles ici.

Si vous souhaitez découvrir ce parcours encore peu connu cet article est fait pour vous !

I. Présentation globale de l'itinéraire

L’EuroVelo 11 s’étend d’Athènes en Grèce jusqu’au Cap Nord en Norvège, sur plus de 6500km et traverse 11 pays. Elle traverse donc l’Europe de l’Est du Sud au Nord. Elle est surnommée par certains «la Bête de l’Est ».

Parcours de l'EV11 (https://fr.eurovelo.com/ev11)
Les 11 pays traversés par l'EuroVelo 11:

L’orientation nord-sud de cet itinéraire offre une grande variété de paysages et de cultures qui saura vous séduire. De la Grèce à la Norvège, cet itinéraire est celui de tous les contrastes !

Paysage quasi-désertique en Grèce
Lacs et forêts dans les pays Baltes

II. Etat de réalisation, état des routes

Tout d’abord il faut savoir que cette EuroVelo est encore en phase de planification, c’est-à-dire que son tracé est susceptible d’évoluer par endroit. Le site https://fr.eurovelo.com/ev11/ référence l’ensemble des informations sur l’itinéraire officiel. Comme la carte le montre, seulement une petite partie du parcours est balisée.

Etat de l'EV11 (https://fr.eurovelo.com/ev11). Attention à l'été 2019 la carte différait de la réalité

En 2019, quand nous avons fait le voyage, de la Grèce à l’Estonie, les portions balisées étaient :

  • La Hongrie, partiellement balisée
  • La Pologne sur une portion de 50km environ au sud de Cracovie
  • L’Estonie est entièrement balisée (balisage de qualité).

Si vous comptez suivre cet itinéraire, mieux vaut embarquer cartes et GPS ! Vous pouvez également vous référer à nos topos, en accès libre ici.

Bien qu’il y ait peu de pistes cyclables, l’itinéraire emprunte majoritairement des petites routes tranquilles.

Répartition des routes par catégories, d'après nos notes sur notre itinéraire Athènes-Tallinn

Portfolio des routes parcourues (1/2) :

III. Résumé de l’itinéraire par pays :

1: La Grèce

Départ : Athènes
Arrivée : Evzonoi
Distance : 700 km
Dénivelé positif : 5000m

Au sud de Volos, vers le parc de Sourpi

En Grèce, la moitié sud du pays est très sèche et l’itinéraire traverse des vallées arides entourées de collines rocheuses. Ce n’est qu’au niveau de Lamia au kilomètre 300 que les premiers champs d’oliviers font leur apparition, offrant une ombre salutaire. Puis l’itinéraire serpente entre les collines et la mer, offrant des paysages magnifiques. Les villages, les habitants très sympathiques, les routes peu fréquentées, les petites chapelles à tous les coins de rues, les épiceries, et les fréquents point d’eau sauront vous séduire.

 

2: La Macédoine du Nord

Départ : Guevgueliya
Arrivée : Tabanovtsé
Distance : 220 km
Dénivelé positif : 1524 m

Skopje, une capitale semblable à nulle autre

Un petit pays aux routes peu fréquentées, sa capitale vous surprendra. Mélange de nombreux styles, elle ne ressemble à aucune autre capitale européenne. Nous conseillons vivement la visite du vieux bazar de Skopje. L’itinéraire traverse les montagnes du sud en restant en vallée. Les collines du nord forment une transition douce vers la Serbie.

3: La Serbie

Départ : Presevo
Arrivée : Horgos
Distance : 730 km
Dénivelé positif : 3900m

Novi Sad

La Serbie est un pays plein de contrastes. Au sud, les montagnes et les vallées reculées permettent une immersion totale dans la nature. Au nord l’EuroVelo 11 traversent les grandes plaines du pays. Une étape le long du Danube permet de ralier Belgrade et Novi Sad, deux magnifiques villes. De nombreux petits villages jalonnent le parcours.

4: La Hongrie

Départ : Szeged
Arrivée : Keked
Distance : 430 km
Dénivelé positif : 950m

Le long de la Tisza, sur une digue

L’itinéraire traverse la grande plaine hongroise. Une grande partie du parcours est sur site propre, sur une digue le long de la rivière Tisza. Beaucoup d’animaux sont visibles le long de cette piste cyclable : cigogne, chevreuils, lièvres…

5: La Slovaquie

Départ : Skaros
Arrivée : Circ
Distance : 130 km
Dénivelé positif : 1200m

Kosice est une très belle ville.

L’itinéraire traverse des paysages vallonnés et traverse de nombreux petits villages. De nombreuses pistes cyclables ont été créées ce qui rend l’itinéraire plutôt agréable. Les villes de Kosice et Presov sur le parcours sont magnifiques et valent la visite !

6: La Pologne

Départ : Muszyna
Arrivée : Folwark-Berzniki
Distance : 900 km
Dénivelé positif : 5500m

L’itinéraire emprunte de belles routes de campagne

L’EuroVelo 11 emprunte les petites routes de campagne polonaises ce qui est très agréable. Les collines du sud forgent les mollets, mais les petits villages traversés offrent de belles récompenses.  Cracovie et Varsovie sont à ne pas manquer sur le parcours !

7: La Lituanie

Départ : Kapciamiestis
Arrivée : Tilze
Distance : 385 km
Dénivelé positif : 2500m

Vue depuis la tente

A la frontière une banderole indique : “Bienvenue dans le pays des lacs et des paysages magnifiques”. Et c’est vrai ! Les lacs ont une eau cristalline et grâce aux aires de bivouacs aménagées il est simple d’y monter sa tente pour la nuit. En Lituanie, la plupart du temps, ces aires disposent d’un emplacement pour faire un feu de camp, de tables de pique-nique, d’un abri et de toilettes sèches. Assez peu de portions sont goudronnées, et la circulation est faible.

8: La Lettonie

Départ : Demene
Arrivée : Valka
Distance : 420 km
Dénivelé positif : 2400m

Les pistes lettones sont un régal !

Comme en Lituanie, le pays dispose d’assez peu de routes goudronnées en dehors des grands axes. Il y a donc de nombreuses pistes, larges, et composées de sable et de graviers. La circulation est y est très faible. La Lettonie est peu peuplée, le parcours traverse les grandes forêts baltes.

9: L’Estonie:

Départ : Valga
Arrivée : Tallinn
Distance : 904 km
Dénivelé positif : 5458m

Panorama de Tallinn

Le parcours est entièrement balisé en Estonie et emprunte des petites routes peu fréquentées. Une grande partie du parcours se fait en forêt. Après avoir longé la cote, l’itinéraire amène le voyageur à Tallinn, magnifique ville balte.

La suite de l’itinéraire se poursuivra de l’autre côté de la mer baltique en Finlande puis en Norvège. N’ayant pas testé cette dernière portion, nous ne pouvons vous en dire plus.

IV. Infos pratiques

Quid des hébergements ?

Nous n’avons eu aucun problème pour trouver où dormir sur les 4500km d’Athènes à Tallinn. Voici un tableau récapitulant notre retour d’expérience.

PaysBivouacCampingHôtel, auberge, Airbnb
GrèceOui, pas eu de problème. Attention aux parcs (interdit)Oui, près de la mer. Rapport qualité/prix moyen, surpeuplés par endroitOui, dans les villes moyennes.
Macédoine du NordOui, aucun problèmeNon testéOui, répandu
SerbieOui, aucun problèmeOui, bon rapport qualité/prixRépandus, bon marché.
HongriePas testéCorrect, avec cuisineRépandus
SlovaquieOui, pas eu de problème
Attention aux parcs (interdit)
Pas testéRépandus, tarifs français
PologneNon testé. Toléré sauf dans les parcs (interdit) Répandus et très bien, propres, avec cuisineBeaucoup d’offre
LituanieAires de bivouac gratuites, comprenant foyer, abri et toilettes sèchesOui, correctOui surtout dans les grandes villes
LettonieAucun problème. Zones de bivouac existantes mais non référencéesOui, pas cherPas testé
EstonieRéseau RMK : Aires de bivouac gratuites, comprenant foyer, abri et toilettes sèchesOui, très bien, avec cuisineBeaucoup d’offre

Eau, alimentation

De même que pour les hébergements, il est facile de se ravitailler sur la route. Dans la partie sud (Grèce, Macédoine du Nord, Serbie) où il fait très chaud l’été des points d’eau permettent de s’abreuver régulièrement. Pour le reste du parcours avoir un filtre est conseillé, pour pouvoir utiliser l’eau des cours d’eau et des lacs.

Et le budget ?

Le coût de la vie est globalement moins élevé qu’en France dans les pays traversés. Nous avons publié un article dessus ici : http://cyclotopo.fr/combien-coutent-70-jours-de-voyage-a-velo-en-europe-de-lest/

Comment s’y rendre ?

Nous avions pris l’avion pour Athènes, sortir de l’aéroport a été un vrai casse-tête. Nous avons dû prendre une voie rapide/autoroute sur plusieurs kilomètres. Pour le retour nous sommes passés par Helsinki où nous avons pris l’avion. Nous avons trouvé des cartons chez un vélociste à quelques kilomètres de l’aéroport.

Des problèmes sur la route ?

Le parcours Athènes-Tallinn présenté reste en Europe, il n’y aucune difficulté particulière si ce n’est les chiens en Grèce. En effet nous avons été confrontés à des chiens errants tous les jours, parfois agressifs, souvent intimidants.

Bilan

Si cette véloroute est moins connue que ses consœurs, elle n’en vaut pas moins la peine d’être parcourue. Aux limites de l’Europe, elle offre de magnifiques paysages à celui qui s’aventurera sur ces petites routes.

Portfolio des routes parcourues (2/2) :

Laisser un commentaire

Fermer le menu