[Mercredi 31 juillet] Jour 53 - De Marinzejas à Lidere - 60 km - 351m de D+

Nous avions mis le réveil pour 6h30 ce matin. Quand Claire ouvre un œil, il est déjà 8h30 ! Olivier tente de trouver une solution pour réparer le plus rapidement l’ordinateur tombé en panne en Hongrie. Nous en aurons besoin pour nos études dès la rentrée. 😏
Il fait très froid ce matin, aux alentours de 10 degrés. Nous rallumons donc le feu de camps pour que nous puissions prendre le petit déjeuner avec un peu de chaleur. 🔥
Nous ne partons du campement finalement qu’à 11h. Claire a pu avoir le réparateur d’ordinateur au téléphone qui commande la pièce défectueuse dès maintenant et s’occupera de la changer dès que nous rentrerons. Un grand merci à Media Concept à La Rochefoucauld, grâce à vous nous avons commencé à pédaler avec le sourire ce matin ! 😃

K-way et doudoune sont de rigueur !

Nous avalons 40 km d’asphalte pour arriver jusqu’à Madona. Nous avançons avec un fort vent de face. Heureusement, nous savons que la journée sera courte.
Nous faisons les courses à Maxima, notre chaîne de supermarchés préférée depuis une semaine. Après un rapide déjeuner dans le froid, nous allons à l’office du tourisme pour trouver un endroit où camper ce soir. Il faut dire que depuis hier nous sommes un peu milieu de nul part. Nous croisons beaucoup plus de vaches que d’habitants. Nous aimons bien ce sentiment de liberté au milieu des forêts et grands prés. 🐄🌲 

La route est déserte
Il n'y a personne !

Comme nous l’avait précisé la dame de l’office du tourisme, nous trouvons bien un camping à 16 km de Madona, près d’un petit lac. ⛺ Le camping est parfaitement entretenu, le seul problème est qu’il n’y a personne. Après avoir tourné en rond pendant 30 minutes nous finirons par trouver le bon numéro de téléphone pour contacter le propriétaire. 📱 Notre emplacement ne nous coûtera que 5 euros ce soir. Comme il fait froid, le propriétaire nous apporte même une bouilloire, 5 litres d’eau potable et du thé. Nous aurons aussi droit à un petit cours sur “Comment couper le bois à la hâche !”. On s’améliore en feu de camps mais on est encore loin d’avoir acquis le savoir-faire des baltes ! ☺️

Se faire comprendre au téléphone sans aucune langue commune est toujours un grand moment !

Départ: Marinzejas

Arrivée: Lidere

Distance:  60 km

Dénivelé: 351 m de D+

Temps sur le vélo: 4h04

Laisser un commentaire

Fermer le menu