Comment prendre le train avec un vélo ?

Comment prendre le train avec un vélo ?

Comment revenir d’un voyage à vélo lorsqu’on ne fait pas une boucle ? Bien souvent le train apparaît comme la meilleure, voir la seule, solution pour rapatrier voyageurs et vélos. Toutefois, en France, prendre le train avec son vélo n’est pas si simple.

Combien coûte le transport de votre vélo dans le train ?

En France, le transport des vélos dans les TER est gratuit. Il suffit seulement d’acheter un billet passager. Il n’y a pas besoin de mentionner le fait que l’on voyage avec un vélo.

Pour les trajets plus long et si vous souhaitez voyager plus rapidement qu’en TER il vous faudra vous acquitter de 10 euros supplémentaires pour faire monter votre vélo avec vous. Cela est valable aussi bien dans les TGV que dans les INTERCITES. Le tarif est de 10 euros par vélo et par train. Cela signifie donc que si vous souhaitez prendre 1 TGV puis 1 INTERCITES, il vous en coutera 20 euros par vélo puisque 10 euros par train. Certains INTERCITES proposent néanmoins la gratuité ou un tarif réduit à 5€. Tout dépend évidemment du trajet. Le mieux est d’aller consulter le site Internet de la SNCF.

A titre d’exemple, prenons un trajet d’Hendaye à Paris en passant par Angoulême.

  • Hendaye-Bordeaux en TER -> transport de vélo gratuit
  • Bordeaux- Angoulême en TGV -> transport de vélo payant : 10 euros
  • Angoulême – Paris en TGV ou en INTERCITES -> transport de vélo payant : 10 euros

Le cyclotouriste devra donc payer le prix de sa place dans les trois trains et ajouter un supplément de 20 euros pour son vélo.


Achat des billets vélo en ligne sur le site Oui.SNCF

 

Résumé des prix pour les vélos :
TER : Gratuit
INTERCITES : Gratuit, 5€ ou 10€
TGV: 10€

Comment acheter ses billets ?

Vous pouvez aussi bien acheter vos billets sur Internet qu’aux guichets. Attention, toutefois, le site Oui.SNCF prend difficilement en compte les correspondances avec des vélos. Parfois le trajet existe mais peut apparaitre comme indisponible. Il est donc plus simple de prendre ses billets directement en gare ou de faire des réservations séparées sur le site avec des correspondances libres.

Vous pouvez réserver vos billets sur Oui.SNCF . Pour ajouter des vélos : cliquez sur la petite flèche sur le coté droit de la fenêtre de recherche du trajet puis sur “Plus de critères” et enfin sur “+ Vélos”.

Où mettre le vélo dans le train ?

Premièrement, pour ce qui est des TER, un espace pouvant accueillir plusieurs vélos se situe en général au milieu du train, en face des toilettes.

Il s’agit soit d’un d’attache système simple permettant de sécuriser le vélo avec une ceinture de sécurité. Soit il faudra mettre le vélo à la verticale et le faire reposer sur le crochet prévu à cet effet.

Le transport de vélo en TER est relativement simple surtout que généralement les portes de ces trains sont larges et situées à hauteur de quai. Si vous voyagez avec une remorque en plus des vélos, il pourra vous être demandé de la plier. En effet, celle-ci risque de gêner la circulation des passagers à bord du train.

Le transport des vélos est plus compliqué dans les INTERCITES et les TGV. L’espace vélo se trouve dans la voiture de tête ou dans la voiture de queue et est signalisé par un petit vélo dessiné sur la porte de la voiture. Après avoir monté les quelques marches plus ou moins raides du train, il faudra se diriger vers l’extrémité de la voiture.

Logo vélo sur la porte du train.

Généralement, l’espace vélo se trouve juste à côté de la porte automatique. Ne soyez pas étonné, il n’y a la place que pour 2 vélos par train ! Dans certains cas, aussi, des voyageurs auront mis leur bagage à la place de l’espace vélo. Dans ce cas, vous serez contraint de vous faire une place à l’entrée de la voiture, le seul endroit où le vélo peut tenir. Et à de nombreux arrêts il faudra descendre le vélo du train afin que les passagers puissent sortir. Cela est rageant d’avoir payé pour transporter son vélo et ne pas pouvoir le placer dans l’endroit prévu à cet effet. Malheureusement c’est très souvent le cas, lorsque les trains sont bondés et encore plus en période de vacances scolaires.

Emplacement “vélos” dans un TGV

Comment accéder au quai ?

Si vous avez de la chance, et a fortiori si vous êtes dans une petite gare, votre train vous attendra sur le quai n°1. Vous n’aurez donc qu’à traverser le hall.

Malheureusement, le train se trouve bien plus souvent sur les quais 2 et suivants. Deux cas de figures s’offrent à vous. Soient encore une fois vous avez de la chance et des ascenseurs permettent d’accéder à chaque quai, dans ce cas aucun soucis. Les ascenseurs sont souvent assez larges pour vous accueillir vous et votre vélo. Dans le second cas de figure, il faudra prendre les escaliers. Suivant votre force, il faudra laisser les sacoches ou le vélo en bas et faire plusieurs allers-retours. Cela est assez simple lorsque l’on est deux, mais bien plus compliqué lorsque nous devons nous débrouiller seul.

Quelques astuces pour faciliter vos voyages en train :
  1. Utiliser le site de la Deutsche Bahn pour réserver vos billets. La compagnie allemande s’appuie sur les mêmes bases de données que Oui.SNCF, mais quelques fois des places vélos peuvent être disponibles sur le site allemand et non sur celui de la SNCF. Une case “place vélo” apparaît pour les trains qui acceptent les vélos non démontés. Enfin, le site de la Deutsche Bahn permet de préparer des trajets avec plus de deux correspondances ce que ne permet pas Oui.SNCF.
  2. Utiliser l’option “Via” sur le site Oui.SNCF permet, lors de la recherche d’inclure des correspondances. Plus de trains régionaux peuvent alors être disponibles et des trajets ouverts au voyageurs à vélo peuvent aussi apparaître.
  3. Il peut être interdit de transporter une remorque à bord du train du fait de son encombrement. Il en va de même pour les tandems. Attention à bien demander l’autorisation au contrôleur !

Bref, vous l’aurez compris, le train est très pratique pour aller d’un point A à un point B en France, le plus difficile est de monter dedans avec son vélo !

N’hésitez pas à partager vos expériences dans les gares françaises. Vous avez déjà fait chavirer votre vélo chargé dans l’escalator menant au quai ? On vous assure que c’est un grand moment !

Laisser un commentaire

Fermer le menu