[Test] Réchaud à alcool Esbit

[Test] Réchaud à alcool Esbit

Le réchaud à alcool aura vraiment été une révélation lors de notre cyclo de Munich à Venise. Adieu le réchaud à gaz et les cartouches qui vont avec !

Présentation du brûleur à alcool :

Le réchaud à alcool se compose principalement d’un brûleur à alcool. Nous avons opté pour le modèle Esbit incluant un réducteur de flamme, permettant aisément d’étouffer la flamme. Un joint étanche se trouve sur le bouchon du brûleur, cela signifie donc, que vous pouvez transporter sans aucun problème le reste de l’alcool n’ayant pas été utilisé. Aucun besoin de le verser de nouveau dans la bouteille.

Brûleur à alcool et son régulateur de flamme sur le dessus

Alcool à brûler et fonctionnement du brûleur :

Le brûleur à alcool s’utilise avec de l’alcool à brûler disponible en grandes surfaces en France. En ce qui concerne son fonctionnement, dans le fond du brûleur, se trouve une ouverture permettant à l’alcool de remonter le long des parois internes. Lorsque le brûleur est allumé, des fils de tissus, compris dans les parois s’imbibent d’alcool. L’alcool se transforme alors en vapeur, cette dernière sort par les orifices situés sur la collerette en haut du brûleur.

La contenance maximale de notre brûleur Esbit est de 7 cl. Par expérience, 7 cl correspond à une vingtaine de minutes de cuisson. A deux, sur une journée comprenant l’eau pour le petit déjeuner et le repas du soir (riz, légumes et parfois viande), nous consommons environ 10 cl d’alcool à brûler. Le brûleur à alcool est donc une solution tout à fait viable en voyage à vélo !

Brûleur installé dans son support

Avantages du brûleur à alcool :

Ce réchaud nous a séduit pour son rapport encombrement/prix/rendement. En effet, le brûleur Esbit (sans support) est vendu à un prix de 14€ environ. Il faut ajouter à ce prix, le combustible, 1 litre d’alcool à brûleur est généralement vendu à moins de 1,50 €. Le poids du brûleur seul est de 92 grammes, il faut ajouter 100 grammes pour le support et ne pas oublier le poids de l’alcool. L’intérêt ici est que vous pouvez, contrairement à une bouteille de gaz, emporter uniquement la quantité d’alcool suffisante dans le cadre d’un court voyage. Nous partons fréquemment avec une petite fiole de 20 cl pour un week-end.

Mise en garde et points négatifs du réchaud à alcool :

Point négatif toutefois, le brûleur Esbit n’est pas vendu avec un support ! Il convient donc d’en acheter ou d’en fabriquer un afin de pouvoir placer la popote quelques centimètre au-dessus. Il est impossible d’utiliser le brûleur sans support. Si vous possédez déjà un réchaud à bois, il suffit juste d’insérer le brûleur entre les parois de celui-ci. Attention à la stabilité du support choisi, celle-ci est primordiale. Sinon, tout se renversera, popote, support, brûleur et alcool, le tout pouvant conduire à des situations assez dangereuses !

Montage complet avec popote au dessus

Un second point négatif est qu’il peut être difficile de trouver de l’alcool à brûler dans certains pays. Nous en avons fait l’expérience en Italie. Nous vous conseillons donc vivement de vous renseigner sur les équivalents et les traductions du combustible dans le pays traversé. On conseil vivement d’emporter avec soi ce tableau, listant tous les équivalents d’alcool à brûler dans les différents pays. A titre d’information, il est impossible de bruler de l’essence, de l’allume feu pour du barbecue, et tout liquide dont le degré d’alccol est inférieur à 60.  En ultime recours, le gel hydro-alcoolique fonctionne plutôt bien !

Points positifs Points négatifs
-Taille 46 x Ø 74 mm-Poids (92 gr)
-Prix (14 €)
-Connaissance de la quantité de combustible restant (impossible avec une bonbonne de gaz)
-Vendu avec un régulateur de flamme
-Facilité d’utilisation
-Idéal pour 1 ou 2 personnes

-Solidité
-Difficulté pour trouver de l’alcool à bruler

-Bruleur à alcool vendu séparément de l’armature pour pouvoir poser la popote dessus

Vous pouvez vous procurer un bruleur à alcool ici :

https://www.amazon.fr/Esbit-E-AB300BR-Br%C3%BBleur-%C3%A0-alcool/dp/B004RHPSMM

 

Cet article a 8 commentaires

  1. Merci pour cet article. Je compte remplacer mon réchaud à gaz pour ce réchaud-là. Je ne sais pas trop comment trouver de l’alcool à brûler, je veux dire que je ne veux pas forcémet prendre une bouteille entière et le combustible solide est assez cher je crois. Peut-être du carburant en gel type Fire Dragon comme on trouve sur Amazon ?

    1. Bonjour Samuel,
      Le gel Fire Dragon peut en effet servir de combustible. Toutefois, si vous souhaitez économiser quelques euros sur votre budget, nous vous conseillons d’acheter une bouteille d’un litre d’alcool (environ 1,20€ le L) à brûler et d’en transvaser uniquement la quantité souhaitée dans un petit récipient en plastique. Nous ne savons pas en combien de temps le Fire Dragon se consume, cela peut être bien plus vite que l’alcool à brûler et vous pouvez vous retrouver vite à court. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux tester le combustible avant de partir, au moins vous serez sûr du résultat !
      Bonne continuation,
      Claire

      1. Bonjour,

        Je reviens vers vous car j’arrive à la fin de mes préparations, je n’ai pas encore acheté ce réchaud mais je vais le faire aujourd’hui ou demain. Je pars bientôt maintenant. Quelles petites bouteilles pour transporter l’alcool conseillez-vous ? Quelle quantité pour 1 personne pour un voyage de 10 à 15 jours ( même si ce n’est pas très précis, j’aurais l’occasion de remplir à la moitié du trajet et de laisser le reste d’alcool là où je serais ) ? Comment allumer l’alcool ? Ça paraît bête, mais en fait on allume où ?

        1. Bonjour Samuel,
          Nous sommes ravis que vous vous lanciez dans la belle aventure du voyage à vélo. A coup sûr, vous ne serez pas déçu !

          Concernant le réchaud à alcool, nous vous conseillons d’emmener 8 cl d’alcool à bruler par jour. Cela vous permettra d’avoir assez de marge en cas d’imprévu. A titre d’information, nous consommons 10 cl d’alcool à deux (pour faire chauffer de l’eau le matin + cuire légumes et riz le soir). Pour 10 à 15 jours de voyage vous pouvez donc emmener entre 80 cl et 1,20L. Le plus simple ici, semble d’acheter une bouteille neuve en magasin et de partir avec. Vous pourrez, à l’occasion, en racheter s’il venait à vous en manquer à la fin de votre voyage.
          Le réchaud s’allume par l’ouverture principale, par laquelle vous verserez aussi l’alcool. Vous pouvez allumer l’alcool avec un briquet. On vous conseille tout de même, d’utiliser une petite brindille trouvée sur place ou bien un bout de papier, afin de ne pas vous bruler le bout des doigts. Peut être est-il aussi possible d’emmener quelques alumettes.
          N’hésitez si vous avez d’autres questions, nous serons ravis de vous donner plus d’information.

          Bonne continuation et bons prérapatifs,
          Claire

          1. Bonjour,

            Merci beaucoup pour votre réponse détaillée. Je ferai comme vous dites, je prendrai une bouteille entière comme ça je serai tranquille.

            Bonne journée,

            Samuel

  2. Bonjour,

    Merci du conseil. Je testerai avant de partir comme vous me le conseillez. Bonne journée.

  3. Je suis une inconditionnelle du réchaud a alcool.
    Jamais eu de soucis pour trouver du “carburant” mais parfois il faut chercher un peu.
    Methylated spirit en Ecosse dans les drogueries.
    Spirit ou Ethanol dans les Pays Baltes ou Pays Bas en magasin de bricolage et supermarchés.
    Dans les stations essence en Espagne.
    Inexistant aux Canaries et à Madère : alcool de pharmacie à 96 degrés coupé a l’eau.

    A noter les pastilles d’alcool solidifié Esbit (magasins de sport ou des chasse) qui se posent sur un support + parevent : la solution ultra-legère. Parfaite pour le thé du matin, la semoule mise a gonfler ã l’eau bouillante ou les lyophilisés.

    1. Merci beaucoup pour ce retour très utile.

      Effectivement, si en Grèce nous avons pu en trouver, à partir de la Macédoine du Nord c’est devenu compliqué… Jusqu’à ce qu’on demande en pharmacie ! En Serbie aussi en pharmacie, actuellement en Pologne on va voir où on en trouve.

      Bonne route !

Laisser un commentaire

Fermer le menu