Une des caractéristiques du voyage à vélo est la liberté qu’il permet. La possibilité d’être autonome et d’aller où on veut en fait le charme. A l’heure des smartphones, GPS, caméras, rares sont les voyageurs à vélo pouvant se passer d’électricité. Une solution permettant une autonomie virtuellement illimitée est le panneau solaire.

Dans cet article nous faisons le point sur cette technologie et nous répondons aux questions suivantes :

  • Pourquoi utiliser un panneau solaire ?
  • Quel panneau choisir ? Quelle puissance ?

I. Pourquoi choisir un panneau solaire ?

Le panneau solaire présente plusieurs avantages sur la dynamo, système également très utilisé par les voyageurs à vélo.

 

Tout d’abord la puissance d’un panneau solaire est bien plus importante. Ainsi, en plein soleil, en Grèce, notre panneau de 21W chargeait nos deux téléphones à la même vitesse que sur une prise secteur.

Le panneau solaire est particulièrement efficace dans les destinations ensoleillées comme la Grèce
Pouvoir charger sans rouler, à l'arrêt est pratique

 

Un autre point important est la possibilité de charger en roulant mais aussi et surtout à l’arrêt. Pour une journée de pause, c’est pratique de pouvoir charger sans rouler !

Il faut tout de même noter que par rapport à une dynamo un panneau solaire est très dépendant de la luminosité. Il faut prendre en compte la destination, la saison … et la météo. Nous joignons ici un tableur Excel (version .ods ici) pour estimer les variations de flux solaire suivant les conditions, calculer le temps de charge nécessaire et comparer avec une dynamo.

Estimation de l'abattement des performances en fonction des conditions

II. Notre expérience

Nous sommes partis entre juin et août 2019 pour traverser l’Europe d’Athènes à Tallinn. Nous voulions être le plus autonome possible, pour pouvoir bivouaquer plusieurs jours de suite sans nous soucier de l’électricité. Notre projet était de référencer un itinéraire cyclable nous avions besoin d’enregistrer la trace GPS en permanence, il ne fallait pas qu’on tombe en rade de batterie !

 Nous avons estimé notre consommation à 10Wh par jour environ. Nous sommes donc partis avec le « Anker PowerPort 21W ». Pour plus de détails sur le choix, voir plus bas.

Notre panneau solaire (21W)
En Pologne, pratique pour appeler la famille !

Et nous en sommes vraiment très content, en pratique nous avons été quasiment entièrement autonomes en électricité. Forcément dans les pays Baltes la vitesse de charge était plus faible qu’en Grèce, mais nous pouvions tout de même charger suffisamment nos téléphones.

Pour ne pas risquer d’abimer notre panneau solaire nous ne l’avons pas utilisé sur le porte bagage en roulant. Nous rechargions le matin pendant le petit-déjeuner, pendant la pause déjeuner du midi et l’après-midi en arrivant. Cela nous a toujours suffit. Au cas où, nous aurions toujours pu l’utiliser en roulant.

Dès le matin pendant le petit-déjeuner, en Estonie

III. Evolution des technologies

Le solaire bénéficie d’investissements considérables ; les rendements actuels n’ont rien à voir avec ce qui se faisait il y a une dizaine d’années. C’est particulièrement vrai pour les panneaux solaires portables. Il faut donc faire attention à la date de parution des articles et comparatifs qu’on peut trouver sur le net.

Evolution du rendement des panneaux solaires

Le rapport puissance/poids des chargeurs solaires a donc bien progressé. Les plus petits panneaux solaires sur le marché actuellement font au moins 10W, avec une sortie USB 5V permettant de recharger n’importe quel appareil par USB. Attention tout de même, certains appareils bloquent la charge si le courant est trop faible : en conditions « difficiles », avec un peu d’ombre par exemple, les panneaux les moins puissants auront plus de difficultés.

La gestion de la charge a également évoluée : la plupart des panneaux solaires sur le marché mettent en avant des technologies « intelligentes » permettant d’ajuster automatiquement le courant en fonction de l’appareil.

Une autre avancée est la reprise de la charge après interruption. C’est un point à regarder, tous les panneaux ne reprennent pas la charge après le passage d’un nuage…

IV. Comparatifs des panneaux solaires sur le marché

Dans le tableau ci-dessous seuls les panneaux solaires permettant une réelle autonomie électrique sont reportés. Nous avons reporté ceux en tête des divers classements en 2020 (classements: lien 1, lien 2, lien 3). Cette liste n’a pas pour objectif d’être exhaustive; simplement de donner une idée de ce qui existe sur le marché.

NB: Il y a de plus en plus de chargeurs solaires « batterie ». Cependant la plupart des tests et comparatifs sur le web sont unanimes : la puissance du panneau solaire est beaucoup trop faible pour pouvoir recharger la batterie correctement.

Une image parle plus que des chiffres, voici un graphique récapitulatif des meilleurs panneaux solaires en 2020:

Et les données:

ModèleMarquePuissance annoncée [W]Puissance max (restriction USB)Puissance par port [W]Nombre de ports USBPoids [g]Prix [€]NoteReprise charge après interruption
BigBlue 28WBigBlue282012259573Ampèremètre pour connaitre la puissance instantanéeOui
RAVPower 24WRavPower242412375482Un peu cher par rapport à la concurrenceOui
Anker PowerPort21WANKER211512240060Testé et approuvé sur 2 mois de voyage !Oui
X-DRAGON 20WX-Dragon20159261048Un peu lourd par rapport à la concurrenceOui
CHOETECH 19WCHOETECH191512248051?
BigBlue 16WBigBlue161512247550Très finoui
RAVPower 16WRavPower161612245048D'après chargeursolaire.info, charge intermittente à l'ombre?
CHOETECH 14WCHOETECH141212136035Très compact replié. Sensible aux nuages?
Lumtrack 6WLumtrack666213980€Catégorie poids plume. Faible puissance, ne convient pas aux appareils se chargeant en 2A. Entreprise française.?

Comment ?! Un panneau étiqueté 28W ne produit que 20W au maximum ?

La plupart des fabricants limitent la puissance maximale au niveau de l’USB. C’est ce que montre le graphique plus haut. Cela permettrait d’améliorer la longévité du panneau et de son électronique.

Mais entre un panneau de 16W limité à 15W et un de 21W limité à 15W également, mieux vaut prendre celui de 21W. La puissance annoncée par les fabricants reflète le nombre de panneaux composants le chargeur solaire, sa surface. Plus un panneau est grand plus il pourra produire d’électricité en conditions “difficiles”.

V. Quel panneau choisir ?

La puissance des panneaux solaires du tableau précédent varie du simple au double, de 14W à 28W. Lequel choisir alors ?

La puissance, en W est la quantité d’énergie que le panneau peut recharger par unité de temps. En 1 heure un panneau de 10W recharge de 10Wh, en 2 heures de 20Wh (en négligeant les pertes). 

Pour savoir de quelle puissance vous avez besoin il faut tout d’abord calculer votre consommation, en fonction des appareils que vous souhaitez charger. Pour cela vous pouvez utiliser ce tableur Excel (version .ods). Il faut également estimer l’ensoleillement suivant la destination, la période, la météo.

En rentrant une puissance de panneau solaire, le tableur Excel calcule un temps de charge nécessaire. A vous d’ajuster suivant vos besoins, il faut faire un compromis avec le poids également. Il faut quand même prendre une certaine marge vis-à-vis des conditions d’utilisation, notamment l’heure d’utilisation, si le panneau est mal orienté…

Pour plus de détails sur l’ensoleillement d’une région, le site globalsolaratlas.info propose des cartes mondiales de flux solaire et leadingedgepower.com donne une idée de l’impact de la météo.

 

VI. Astuces

  • Afin de maximiser la puissance de charge, il est nécessaire de placer le panneau solaire perpendiculairement aux rayons du soleil, par exemple à l’arrêt en le calant avec un casque, contre un mur… Toutefois le rendement d’un panneau diminue avec la température, attention à ce qu’il ne chauffe pas trop non plus !
Casque et sac de couchage pour orienter au mieux le panneau (en Grèce)
  • L’intensité en sortie d’un panneau solaire peut varier, par exemple avec le passage d’un nuage. Pour ne pas risquer d’abimer la batterie de vos appareils, il est conseillé de charger une batterie externe « tampon ».
    Cela a aussi l’avantage de ne pas avoir à laisser votre smartphone en plein soleil, en pleine chaleur pendant la charge. Les batteries n’aiment pas du tout les chaleurs excessives. Abriter de la chaleur les appareils en charge permet de prolonger leur durée de vie.
  • Enfin il faut également que le panneau soit le plus propre possible, qu’il n’ait pas de poussière. Passer un coup de chiffon dessus avant utilisation permet de s’assurer une charge optimale.

Conclusion

Grâce à l’évolution récente des panneaux solaires ceux-ci permettent désormais une réelle autonomie électrique. Alors si vous souhaitez partir sans vous soucier de l’état de charge de vos batteries, c’est une excellente solution !

Et pour en savoir plus, nous vous renvoyons vers l’article “Comment être autonome en électricité en voyage ?”

Laisser un commentaire

Fermer le menu